Nederlands     English     
Atelier_Ceramique_Filarski

VACANCES CRÉATIVES - STAGES DE POTERIE

BLOG
accueil Boutons/knop_pour_qui tarifs dates reservation hébergement thèmes déroulement materiel galerie livre d'or blog contact
Redactrice: Catherine Pariselle
Dernier article Janvier 2018 

La poterie « tout feu, tout flamme »


Pour un potier, le feu est un élément indispensable et ses créations en exigent des températures très élevées :
Environ 850 degrés pour un feu africain, jusqu'à plus de 950 pour une cuisson Raku et presque 1300 degrés pour l'Anagama.
Il y a deux mille ans, aucun appareil de mesure ne permettait cette évaluation et les potiers devaient s'en remettre à la couleur du feu.
Du rouge profond à l'orange lumineux puis au jaune éclatant et jusqu'à cet ultime éclat d'une blancheur de lame, la teinte changeante des flammes était la seule indication dont disposaient ces artisans.

Si les appareils de mesure modernes et précis à notre service aujourd'hui nous assurent un contrôle parfait de la température de nos feux, ils ne nous dispensent pas d'en admirer encore et toujours les fascinantes nuances.
Voici quelques unes de nos plus belles photos de « couleurs de feu » prises en 2017.

lanterne de souhaits
lanterne_de_souhaits
feu de camp
feu_de_camp
Stage Poterie Feu Africain
Stage_Poterie_Feu_Africain

Feu Africain Stage Poterie
Stage Poterie Raku
Stages_Poterie_Raku
Stage Poterie Anagama
Stage_Poterie_Anagama

Vacances_Creatives/Anagama_Stages_Poterie.jpg

Poterie_Anagam
Au cœur de notre belle Lorraine, découvrez vous aussi le monde fascinant de l'argile et du feu en participant à l'un de nos stages très variés dont vous trouverez tous les thèmes et les prochaines dates en cliquant ici.

Au plaisir de vous accueillir,

Bo et Anna



Poterie en musique et sur papier

Quelques artistes du Saulnois se sont joints à nous pour réaliser et vous présenter, en quelques minutes, un petit film entièrement « fait main ».

Poterie_musique_papier




Cliquez ici pour consulter toutes les dates de 2018.


Nous aurons grand plaisir à vous accueillir.

Bo et Anna

Un dur combat ?

Bien qu'il ait appris à tourner l'argile différemment, j'ai montré à Stéphane une technique dans laquelle on utilise, non pas sa force, mais son poids depuis le centre de son corps. Il a immédiatement compris de quoi je parlais. Stéphane pratique les arts martiaux et il a déclaré «  Nous y apprenons exactement le même principe : un travail depuis notre centre de gravité. »
David, lui, n'avait encore jamais tourné mais il est architecte. Dans sa profession, il étudie continuellement les forces exercées sur les matériaux. Il a donc également saisi aussitôt tout l'intérêt d'utiliser le poids de son corps en poterie.
Sans livrer un combat désespéré contre l'argile, ils ont appliqué cette technique, nouvelle pour eux, et sont parvenus à tourner un pot sans efforts.

Stage
                de Poterie
J'ai moi-même découvert et étudié cette manière inédite de tourner alors que je pratiquais autrement depuis déjà sept ans. Au début, il m'a fallu beaucoup d'énergie pour abandonner l'habitude acquise de rudoyer l'argile avec force, crampes et nœuds musculaires ! J'ai commencé à appliquer cette nouvelle technique de poterie, à utiliser mon poids habilement comme un judoka et à me servir de mon corps comme d'un levier.
Après dix-sept ans consacrés à enseigner et partager de cette méthode, je suis pleinement convaincue de son efficacité. Avant cela, au cours de mes premières années d'enseignement, il fallait plusieurs semaines à mes étudiants pour s'approprier les étapes initiales du tournage. Aujourd'hui j'ai plaisir à constater que nos stagiaires peuvent obtenir un beau résultat en un jour ou deux.

Si vous aussi souhaitez vous initier à cette technique ou vous y perfectionner, consultez sans tarder nos prochaines dates de stages pour la saison 2018, ici.

Au plaisir de vous accueillir,


Bo et Anna

Notre petit-déjeuner favori

Tout un chacun ayant déjà séjourné chez nous, à Vannecourt, sait que la journée débute immanquablement par un savoureux petit-déjeuner où l'on casse, en tout premier lieu, la croûte dorée d'un pain frais et embaumant apporté tôt par Roger, notre boulanger. Sur la table garnie de fruits juteux et sucrés, de yaourts variés, de muesli croustillant, de fromages doux et odorants, de saucissons secs, viennent alors s'aligner les merveilleuses confitures confectionnées chaque année par Anna avec les fruits de notre généreux verger : cerises, mirabelles, pêches, quetsches, coings...
Mais l'un des grands favoris de ce moment gourmand est sans conteste le miel onctueux et doré de monsieur Quari de Burlioncourt auquel nous ajoutons, après les avoir broyées, les noix de notre jardin. Toutes ces appétissantes denrées ainsi que ce miel étonnamment parfumé seront bien évidemment à nouveau sur notre table l'an prochain !
Le soleil brille, le vent d'octobre n'est pas encore trop froid et, aux branches des arbres, les feuilles en habit ocre, châtain, grenat ou fauve se parent de tous les tons de la terre... La piscine est vide et le jardin, où ne résonnent plus les voix enjouées de nos stagiaires, s'endort. Mais, pour nous, il y a encore tant à faire :
Vacances_Creatives_Coins

Dans le panier qui me suit toujours au jardin, auprès des grains juteux du raisin aux grappes tantôt blanches ou bleues, les mirabelles et quetsches tardives côtoient pommes nouvelles et premiers coings. Tous les autres paniers, les caisses à disposition et jusqu'aux grandes tables du jardin, s'emplissent ou se couvrent d'une multitude de noix mises à sécher.
Stages_Poterie_Noix

Cette abondante récolte est totalement inattendue ; nous avions craint le pire lorsqu'au printemps dernier, durant la floraison, il s'était mis à geler... Êtes-vous tenté vous aussi de goûter à nos savoureuses confitures faites maison, de boire le jus doré de nos propres pommes (auquel se mêle la saveur de quelques kilos de coings), sans oublier notre miel original et délectable ?

Il vous suffit de cliquer ici pour consulter toutes les dates de 2018.

Nous aurons grand plaisir à vous accueillir dans notre atelier comme à notre table.

Bo et Anna


Ne tournez plus autour du pot 

Stage_Poterie_VacanceSi vous tournez trop longuement un pot sur le tour, l'argile devient molle, humide et le tout s'effondre inévitablement. Votre belle poterie est ratée.
Si vous tournez trop longtemps autour du pot face à une décision à prendre dans la vie, vous risquez  tout autant de rater une belle opportunité.

Une chance extraordinaire est parfois très proche et très simple à saisir. Cette chance extraordinaire, nous l'avons ici, chaque jour, à Vannecourt.

Hier, il m'a pris l'envie de faire un petit tour à bicyclette avec Ruby.
Voilà déjà dix années que nous habitons la Lorraine et je m'émerveille toujours de la beauté de notre région.
Ici, si une jolie balade vous tente, nul besoin de prendre la voiture. Choisissez parmi les bicyclettes que nous tenons à votre disposition et découvrez par vous-même, dès le seuil de notre porte, tous les charmes du Saulnois.
Stages_Poterie_Vacances
L'été lorrain n'est pas encore achevé et l'arrière-saison, gourmande de mirabelles dorées, poires juteuses et quetsches charnues, offre de belles promesses.
Vous souhaitez changer de rythme, vous évader de votre quotidien ?  Ne tournez plus autour du pot ! Venez plonger dans un monde extraordinaire, un monde d'argile et de feu, au cœur d'une région généreuse dont vos yeux également se régaleront.

Nous avons encore, pour cette belle fin d'été, quelques places disponibles dont vous pouvez consulter les dates ici.

Nous vous accueillerons avec grand plaisir.

A bientôt,

Bo et Anna



Les extrêmes se touchent. 

Oui, même dans la poterie, ça arrive…
Dans un émail deux extrêmes qui sont complètement différents et qui se repoussent, donnent des résultats magnifiques.

Un émail brillant de cristaux qui coule et touche un émail mat et rugueux; là où ils se rencontrent, la chimie crée des surprises.
Stages_Poterie_Loraine
Vous voulez aussi découvrir la magie des émaux?
Il reste encore des places, voir les dates:   ici.

C'est avec grand plaisir que nous vous accueillerons.


Bo et Anna



Avec ou sans manteau ? 

Journées agréablement ensoleillées suivies de nuits bigrement fraîches font tout le charme de notre printemps lorrain. Au matin, l'eau des poules est encore gelée alors que, l'après-midi, nous prenons plaisir à faire durer le déjeuner pris au jardin.
Le plus gros inconvénient de ces écarts de température reste la difficulté à choisir le vêtement adéquat pour la journée. Bottes ou sandales ? Chandail ou débardeur ? Avec ou sans manteau ?
Voici en tous cas une dernière question que ne se posent plus les drôles de pèlerins que je croise sur la route ce matin. Car de manteaux, ils n'en ont plus ! Et pas la moindre possibilité de changer cela.
Frissonnant et un peu anxieux, le groupe avance malgré tout sur la route. Il est bientôt l'heure du repas. Mais y aura-t-il un bon repas ? Les marcheurs s'interrogent... Où donc les emmène cet homme au chapeau qui chemine devant eux avec, dans les jambes, son chien au pelage noir et blanc. Sait-il seulement où il les conduit ? Ils avancent toujours, frileusement serrés les uns contre les autres. Ah si seulement ils avaient pu emporter leurs doux manteaux ! Mais ils les ont perdus...
Par bonheur un aimable et bienveillant soleil printanier brille déjà...
Vacances_Creatives_Ceramique
Heureusement, les voici presque arrivés. Là, juste au bout de la rue, les attend une prairie à l'herbe luxuriante. Je gare ma voiture sur le bas-côté de la route, laissant, à ce troupeau bêlant de moutons fraîchement tondus, toute la place requise pour passer. Peu pressée, je coupe mon moteur et regarde défiler, avec bonheur, ces moutons hésitants mais courageux qui trottinent par ce beau matin de printemps vers leur nouvelle pâture. Je me penche par la fenêtre et prends quelques photos de cette scène aussi inopinée que paisible. Cette halte forcée ne m'est pas une gêne.
Nul embouteillage qui me ferait perdre un temps précieux, nulle déviation, nul passage d'alcootest ou autre contrôle de police. Non, juste un troupeau de moutons dévêtus de leur toison laineuse et dont les petites pattes pressées emmènent au plus vite les corps curieusement nus, frémissants, vers l'herbe nouvelle.
Sans impatience, j'attends la fin de cet entracte involontaire dans mon emploi du temps, cet arrêt imposé mais si réjouissant, pour reprendre ma route, un large sourire sur le visage...

Vous plairait-il de flâner vous aussi en sandales dans notre jolie région du Saulnois, peut-être même sans manteau ? Et qui sait ? Sur l'un de nos petits chemins, vous pourriez avoir la chance de croiser à votre tour, sous l'ombre de son grand chapeau, ce berger à l'humeur aussi égale que le pas, accompagné de son fidèle assistant et suivi de son troupeau aveuglément confiant.

Vous pouvez consulter les dates encore disponibles ici.

Soyez les bienvenus !

Bo et Anna

Le Dragon grondant et le rossignol 

Le voici enfin ! Après plus de 900 briques, il est là !
La nuit dernière, il a ronflé, rugi, grondé comme un dragon dont la colère s'éveille. Pourtant, le matin même et selon l'ancestrale tradition asiatique, Anna avait conjuré la déesse des fours de nous être favorable.
Jean-Luc, quant à lui, préfère se fier à de plus modernes augures et c'est sur son ordinateur qu'il enregistre scrupuleusement toutes les étapes du processus de cuisson afin d'en établir un schéma numérique précis.
Selon la formule consacrée, après sept années de bons et loyaux services, notre ancien four avait déclaré forfait, dévoré petit à petit par ses propres flammes. Le temps était venu de le remplacer et le nouvel Anagama est là qui éclaire sa première nuit !
Stages_Ceramique_Anagama
Un pyromètre moderne, des cônes de Seger, mais aussi et tout simplement la couleur des flammes nous permettent de suivre attentivement et d'estimer avec une grande justesse la température du feu grondant au ventre de notre nouveau four.
Cette première cuisson nous occupe jusqu'à une heure très avancée de la nuit. Le dragon calme un moment ses rugissements sonores. Saisies dans cet instant par le silence soudain retrouvé de notre petit village, nous avons alors le grand bonheur de recevoir comme un cadeau le chant nocturne d'un rossignol qui trille, en de complexes et fascinantes harmonies, sa quête d'amour.
Une lune presque pleine illumine nos arbres fruitiers qui portent leurs fleurs printanières comme de coquets bonnets de nuit. Dans cette atmosphère féerique, je jette au foyer une bûche qui éveille à nouveau le dragon assoupi.
Un stère et demi de bois aura été nécessaire à notre nouveau four pour atteindre 1280 degrés...
Stages_Poterie_Anagama

Stages_Poterie_FilarskiL'homme occidental maîtrise parfaitement la fabrication ou l'usage de longues séries de pièces rigoureusement identiques mais il n'est pas habitué aux poteries irrégulières, imparfaites sorties de fours primitifs. Elles offrent, à sa main et à son regard, leur surface brute, inégale, heurtée et dénuée de couleurs artificielles. La céramique est chauffée jusqu'à une température de lave et les pots en sont déformés, marqués, cicatrisés par le feu et les cendres qui leur confèrent une dureté de pierre.
L'unicité qui en résulte exalte la beauté de ces pièces déroutantes, sublimes.
Stage_Poterie_Filarski
Stages_Poterie_Bo_Filarski
Vous vient-il l'envie de lier vous aussi connaissance avec le dragon et le rossignol de Vannecourt ?
Quelques places sont justement encore disponibles.  Vous en trouverez les dates
ici.

Nous aurons grand plaisir à vous accueillir.

Bo et Anna



Recevez gratuitement les histoires les plus intéressantes regroupées
dans Le Mirabellier et devenez membre (sans aucun frais) de notre blog sur des Vacances Créatives.

Demandez dès à présent notre Ebook gratuit Le Mirabellier.


Ebook gratuit sur notre vie autour de la poterie, du feu, de l’argile, des fours...
dans la quiétude et la simplicité d’un petit village lorrain.

Par Bo Filarski et Anna Creemers


Vacances Creatives


Atelier de Ceramique Filarski
Continuez page 2 du blog


accueil Boutons/knop_pour_qui tarifs dates reservation hébergement thèmes déroulement materiel galerie livre d'or blog  contact